AccueilVie municipaleBudget et fiscalitéPrésentation du budget

2016, un budget solide et responsable

Quels sont les grands enjeux de ce budget ?

Les enjeux sont importants au quotidien et pour le long terme. Il est essentiel de maintenir un service public de qualité, d’entretenir le patrimoine matériel et immatériel (écoles, culture, sports, voirie, associations…). Il est également primordial de poursuivre un programme d’investissements soutenu permettant d’accompagner le développement démographique de la ville, d’adapter les équipements publics et les services aux besoins de la population. Le budget voté en mars dernier s’équilibre à 20.19 M€ pour le fonctionnement, et à 7.8 M€ pour l’investissement.

Comment a été construit le budget de la Ville ?

Depuis 2014, Saint-Avé participe, comme toutes les autres collectivités, au
redressement des comptes publics de la France. Cette contribution s’élève à 453 000 € en 2016, contre 263 000 € en 2015, et se traduit pas une baisse des dotations que la Ville perçoit de l’État. Pour s’adapter à ces contraintes budgétaires tout en maintenant un haut niveau de service aux citoyens, la Ville recherche une plus grande efficacité dans l’utilisation des ressources. Les dépenses à caractère général (énergie, consommations courantes des services…) sont ainsi réduites de 2 %. Cette diminution est liée à l’optimisation de l’organisation et à la maitrise des dépenses énergétiques. Les dépenses de personnel progressent, elles, de 2,6 %. C’est notamment le résultat d’effets mécaniques, tels que la progression des carrières dans la fonction publique. Les taux d’imposition, inchangés depuis 2009, sont encore maintenus cette année. Les recettes fiscales sont néanmoins en augmentation de 2,2% grâce à la croissance de la population avéenne.

Quelles sont les principales dépenses d'investissement ?

Une part importante des investissements est consacrée aux études avant le lancement des grands chantiers à venir : extension de la maison de l’enfance, aménagement de la place du Loc, réflexion autour de l’évolution du centre-ville, nouveau complexe sportif, aménagement du cimetière. Les principales réalisations pour l’année 2016 portent sur la voirie et les aménagements de sécurité (780 000 €). La rue Léon Griffon fait l’objet d’un réaménagement complet, pour un montant de 390 000 € ; la sécurisation des rues Pasteur, Joseph Le Brix et de Liscuit coûtera 75 000 €. Les autres actions concernent les aménagements liés aux économies d’énergie et d’eau (98 000 €), la fin des travaux d’extension de la salle David Vaillant (240 000 €), ou encore les travaux d’aménagement et d’acoustique au restaurant scolaire (33 500 €).

Les dépenses de fonctionnement